• KENY ARKANA
Rap // Grande scène

Près de 4 ans, c’est le temps qu’il aura fallu attendre avant de la voir remonter sur scène.
Son premier album Entre ciment et belle étoile (2006), l’avait immédiatement propulsée sur le devant d’une scène rap hexagonale cruellement en manque de figure de proue féminine. L’Esquisse, mixtape en 2 volumes et Tout tourne autour du soleil, son second album sorti en 2012, n’ont fait que confirmer la qualité de sa plume et la force de son message. Après une tournée marathon en 2013, Keny s’éloigne du feu des projecteurs et s’envole pour le Mexique, où elle vivra pendant un an au sein d’une communauté autonome zapatiste. De retour en France, elle sort de son silence au printemps 2016 avec l’EP État d’urgence, qui laissait présager un retour sur scène imminent.
Le troisième volet de L’Esquisse est annoncé pour le 2 juin 2017, et cette date en ouverture de la 88ème édition de la Fête marquera effectivement le coup d’envoi d’une nouvelle tournée dans toute la France.
Date unique en Auvergne-Rhône-Alpes !

Plus d’infos : Site officiel • Facebook • YouTube

• L’APPRENTI
Rap // Grande scène

L’Apprenti joue le déséquilibre entre doutes et éclats de rire, comme un shadow-boxer. Depuis les points fixes du reggae, du rock et du hip hop, il tisse sa toile sur son ring de prédilection : la scène. Il y est épaulé par un duo batterie-clavier qui lui a déjà permis de peaufiner son jeu de jambe en ouverture d’artistes tels qu’Abd Al Malik, Randy Valentine, MZ ou encore Dynasty. Derrière l’ombre d’une silhouette longiligne se déploie un réservoir d’émotions brutes, un propos ciselé qui touche au plexus jusqu’à acculer dans les cordes, toujours sensibles.
Un premier EP éponyme où la chanson française flirte avec le trip hop et le rap, pour mieux cogner… comme personne.

Plus d’infos : Facebook • Bandcamp

MAYA KUTSI
(Lauréat des Découvertes du TA)
Afro Blues // Grande scène

Maya Kutsi puise ses inspirations dans la musique africaine par ses mélodies chantées en Bulu (dialecte parlé au sud du Cameroun).
En Bulu, « m’ayia » se traduit par chanter, « kutsi » est une contraction de Bikutsi qui est l’une des principales esthétiques musicales et rythmes traditionnels du centre/sud du Cameroun. Les influences de Maya Kutsi sont diverses, empruntant une palette de couleurs allant du gospel à un blues électrique et rythmé, en passant par le jazz.
À l’origine un duo constitué de Benny au chant et Sébastien à la guitare, la formation s’est étoffée avec l’arrivée de Laurent à la batterie au cours de l’été 2016, et c’est désormais en trio que Maya Kutsi vous donne rendez-vous sur scène.

Plus d’infos : Facebook Soundcloud

• BLEU RUSSE
Punk Rap Électro // Scène du peuple

Plus d’infos : FacebookBandcampYouTube

• LES CHEVALS HONGROIS
Rap // Scène du peuple

Plus d’infos : Site officiel • BandcampYouTube

• JACK’S SOUND
Rock // Chapiteau

Dans une vallée située non loin de la frontière Suisse Romande, résonne depuis 2008 le rock alternatif en français du groupe Jack’s Sound.
Tout d’abord, il y a une guitare cinglante, une basse lourde et une batterie percutante, portées par des influences comme Rage Against The Machine ou Nirvana.
Ensuite, la transcendance d’une voix sublimée par la langue de Molière qui rappelle étrangement la chanson française des Trente Glorieuses.
Enfin, la plume de Jack’s Sound s’articule autour de l’actualité et de l’environnement dans lequel évoluent ses membres.
Ce cocktail explosif est avant tout basé sur l’énergie et le partage entre le groupe et son public.

Plus d’infos : Site officielFacebookYouTube

• ARTIVISTES
Rap // Chapiteau

Renouant avec les origines grondantes du hip hop contestataire, voix de la rue et de la rage, les rappeurs d’Artivistes ont décidé d’assumer leurs luttes sur scène. Bien loin des compromissions d’un rap mainstream aux idéaux capitalistes, les 4 grenoblois bastonnent à coup de gueule, tirent à vue sur les idées réactionnaires et cartonnent ce monde qui étouffe les alternatives. Assumant leur liberté par une agilité manifeste pour le saut de barricade, leur contestation est un carburant explosif où se mêlent dxtérité vocale, flow cinglant et son old school des origines. Sous les pavés, le rap !

Plus d’infos : FacebookBandcamp

———

• MOTIVÉS !
Chants de luttes // Grande scène

Motivés ? C’est l’histoire d’une bande d’amis des quartiers nord de Toulouse, ouverts sur le monde et l’universel. Des convictions et du talent au service d’une ambition culturelle et militante. La belle aventure commence en 1997 avec la création d’une association, le Tactikollectif, un collectif composé de 7 mercenaires de la culture locale dont Mouss et Hakim du groupe Zebda. Très vite les idées fusent, celles de s’impliquer dans le quotidien des cités nord, en s’immergeant dans le bouillon de culture qui caractérise ces espaces aux populations bigarrées. Jusqu’à ce que deux des membres fondateurs du collectif lancent une idée banale à la résonance fatale : produire un album de chants de luttes, des milliers de fois repris… Bella Ciao, Hasta Siempre, Le Temps des cerisesMotivés !
Phénomène assez unique, Motivés, 20 ans plus tard, essaime encore dans les cortèges comme dans les familles. De là, l’idée du groupe de rééditer l’album agrémenté de reprises inédites (L’Âge d’or de Léo Ferré, Police On My Back des Clash…) et de suprises. Au final, Motivés ! reste un album militant, revendicatif, mais aussi très optimiste et dansant, à consommer autant dans les manifs que dans les fiestas. Créer du collectif et du lien à partir de chansons de luttes internationales.
Car Motivés, ça se chante… et ça se danse !

Plus d’infos : Site officielFacebookYouTube

• SOVIET SUPREM
Rap Balkan // Grande scène

Plus de 20 ans après la chute du mur, le Soviet Suprem renait de ses cendres.
Et c’est à Paris qu’il a décidé de s’établir. Alors que la capitale ne jure que par l’Ouest, biberonnant sa jeunesse à la culture yankee, deux musiciens parisiens ont décidé de prendre la tangente et de partir à la conquête de l’Est pour vivre leur balkanican dream. Le Soviet — Toma Feterman (La Caravane Passe) alias John Lénine et R.Wan (Java) alias Sylvester Staline — s’apprête à libérer la fête, à envahir le dancefloor et à sabrer le champagne à coup d’faucille !
Tout est prêt pour le putsch, on a noyé le ragga dans l’rom, on a rappé le chou du hip hop et on va envoyer tous les tartuffes du groove au goulag !
Rejoins-nous camarade, l’internationale branquignole et libertaire des « Beastie Boys des Balkans » va réveiller le genre humain.

Plus d’infos : Site officielFacebookYouTube

• THUMP THE TABLE (Lauréat des Découvertes du TA)
Rock’n’Soul // Grande scène

Thump the Table, c’est d’abord du rock. Riffs endiablés, rythmiques de feu, guitares saturées et duo basse-batterie qui groove à l’appui.
Thump the Table, c’est aussi de la soul. Derrière le micro, la chanteuse et son grain de voix sensuel enchantent et envoûtent.
Finalement, Thump the Table c’est du rock’n’soul, pour faire danser, sauter et transpirer à grands coups de compositions originales ultra efficaces, comme autant de poings ravageurs frappés sur une table.

Plus d’infos : Site officielFacebookSoundcloud

• ZICATINTA
Fiesta Rock // Scène du peuple

La bande des 6 se connaissait de longue date mais Zicatinta s’est formé en 2011, combo de musiciens grenoblois issus d’autres groupes : Les Multiprises, Sysiphe, Rouge, Thé Menthe, No Mas, Iternal Sound System, La Banda Tostada… Ils se sont nourris de multiples influences musicales, du funk au raggamuffin, du reggae au métal, du latino au rock… Les compères vous embarquent dans leur boîte à musique teintée, leur « zica tinta », mélange musical épicé qui sert des textes engagés sans prise de tête, chantés en espagnol ou en français. Cette « fiesta rock » aux couleurs du Sud, généreuse et ouverte sur le monde est emmenée par son chanteur latino et sa section cuivres, soutenus par une guitare et une rythmique de feu.
Toutes ces musiques que vous connaissez, Zicatinta a besoin de les jouer et les rend vivantes.

Plus d’infos : Site officielFacebookYouTube

• DÜNYA
Rock/Métal // Scène du peuple

Dünya propose une musique entre rock et métal, parsemée d’influences diverses, témoignage d’une société troublée, illogique, souvent cruelle. Brute et énergique, elle se veut le reflet d’une animalité qui secoue de l’intérieur et pousse à la révolte, mais elle laisse parfois place à des sonorités tantôt intrigantes, tantôt chaloupantes mais toujours mordantes.
Laissez les canines de Dünya se planter dans votre peau !

Plus d’infos : FacebookSoundcloud

• ESTELLE MEY
Rock Alternatif // Chapiteau

Auteure, compositrice et interprète, Estelle Mey joue entre la force et la douceur, dans un univers d’ombre et lumière, tout en surfant sur des airs de pop-rock ou blues. Sa voix « surprenante » comme le disent les jurys de la Nouvelle Star, à laquelle elle participé jusqu’aux primes (17 finalistes) en 2015, lui permet de jongler entre des ambiances très rock mais aussi cristallines où elle exprime la plupart du temps la spontanéité, le rêve et les pulsions. On peut alors ressentir ses influences à travers sa voix et ses chansons inspirées des paysages islandais où elle a vécu pendant 2 ans et où elle a découvert Björk, PJ Harvey et les Pixies, qui sont venus s’ajouter à ses références comme Led Zeppelin, Nine Inch Nails ou encore Nirvana.

Plus d’infos : FacebookSoundcloudYouTube

• ALICE
Rock // Chapiteau

En décembre 2015, le quatuor se lance sur scène après quelques mois de répétitions et continue, depuis, sa route sur le chemin du pays des vermeilles (titre du premier EP sorti en octobre 2016). Influencé par Noir Désir, Saez ou encore Luke, Alice vous emmène dans un univers poétique entre amour et haine. Influencé par le rock et la chanson, on y découvre une musique planante, agressive et mystérieuse progressant sur des textes empreints de poésie psyché.

Plus d’infos : FacebookSoundcloud

• Théâtre du Réel // « Y’a-t-il trop d’étrangers dans le monde ? »
Spectacle & Débat // Chapiteau

La compagnie a choisi de questionner les notions de territoire, de migration, d’habitant, de frontière. Le spectacle sera la rencontre personnages, clownesques, poétiques, dérangeants, divisés. Là où ils seront, ils s’installeront, se déchireront, échangeront, bouleversant leurs propres limites et celles des autres, à l’image des discussions animées de l’équipe dans ce travail de création. 
Venus d’ailleurs, un déferlement de visages, d’espoirs, de détresses, de vies, s’abat toujours sur nos écrans, nos murs, nos rivages, nos existences. À leur source encore les fusils, la faim, le souhait d’une vie plus douce, l’avancée du désert ou de la mer.
Au coeur d’ici, une multitude de paroles, de langues, de gestes s’entrechoquent, s’ignorent, se complètent, d’un individu à l’autre, d’un foyer, d’un quartier, d’une ville, d’un pays, d’une culture à l’autre. Entre curiosité et inquiétude face à l’altérité, depuis les solutions d’urgence pour les réfugiés jusqu’à l’intégration/désintégration des cultures, le repli ou le métissage, quelle place y a-t-il pour chacun(e) ? Comment définir cet espace commun ? Vers où, vers quoi allons-nous ensemble ?
« Étranges frontières » tour à tour trop étroites ou trop lointaines, trop poreuses ou trop étouffantes.

Plus d’infos : Site officielFacebook

• NICO.FZ
Chanson folk // Charrette des Amis du TA

Pin It on Pinterest

Share This