MEDINE

Après 10 années de carrière, Médine sort son quatrième album. La provocation des débuts a laissé place à un objectif limpide : prôner l’émancipation par l’instruction. Un programme qui le fait bénéficier d’une aura d’Oracle auprès d’une audience toujours plus grande et variée. Son public écoute ses chansons comme on tourne les pages d’un livre. Il se documente pour saisir toutes les références. Car comme on ne perçoit pas toute l’émotion d’une peinture au premier coup d’œil, on réécoute les chansons de Médine, encore et encore pour en saisir la profondeur. Médine le dit lui même : “comme Brassens, je ne fais pas de la musique pour qu’on l’écoute mais pour qu’on la réécoute”. Et à chaque nouvelle prise de son, le même miracle : une idée, une finesse du texte que l’on n’avait pas saisie, tant ses chansons sont denses en sens et en sensations. L’artiste est militant, le militant est artiste. « Je donne des concerts aux allures de meeting », chante-t-il.

Pin It on Pinterest

Share This